mardi 16 octobre 2012

Villa Kérylos

La maison d’édition niçoise Baie des Anges a organisé avec Nice Azur TV, un concours de nouvelles sur le thème Demeures ou Villas historiques du pays niçois. Huit nouvelles retenues par le jury ont été publiées sous la direction de Laurence Dionigi. Ayant rencontré le 7 octobre au Festival du livre de Mouans-Sartoux puis le 13 octobre au Museaav à Nice quelques-uns des auteurs, j’ai pris ce prétexte pour publier quelques photos de ces villas historiques du pays niçois.

 Entre Nice et Monaco, à Beaulieu-sur-Mer, Théodore Reinach qui ne manquait pas de fortune, a fait construire à la Belle-Époque la reconstitution d’un luxueux palais tel qu’il en existait au IIe siècle avant J.C. dans l’île de Délos.
C’est la villa grecque Kérylos qu’a choisie Stéphane Renaud comme lieu de sa nouvelle L’Alcyon avec laquelle il a obtenu le Prix du jury. Suivez donc son héros Alexandre Baumel, jeune architecte niçois : « Il arriva bientôt à Beaulieu devant une petite folie de stucs et de verre, qui dépendait d’un hôtel, une sorte de pâtisserie viennoise toute blanche que l’on aurait faite de crème chantilly, devant laquelle il se fit déposer. La villa Kerylos de la famille Reinach ne se trouvait qu’à quelques pas de là. »
pour découvrir les statues,

les mosaïques,

les fresques,

les statuettes.

J’espère que, comme moi, ces mots ailés vous emporteront très haut dans la villa Kérylos.

3 commentaires:

François le Niçois a dit…

La maison d’édition Baie des Anges a quand même sérieusement gâché mon plaisir de lire les nouvelles qu’elle publie sans recourir au travail d’un correcteur et sans respecter les règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale. Ainsi Kérylos est écrit (correctement avec un accent aigu) page 5 mais page 7 sans accent ! Cet éditeur ignore les règles de césure, coupe les mots n’importe où, n’hésite pas à laisser une lettre seule en fin de ligne ou deux lettres seules en début de ligne, commence une ligne par un signe de ponctuation…

norma c a dit…

Cela m'a fait penser à "Villa triste" de Modiano, un je ne sais quoi de nostalgique dans ce reportage...
Très bonne semaine.

☆•.¸.Mildred.¸.•☆ a dit…

Des fresques et des mosaïques superbes!
Ah c'est sûr que si j'avais sa fortune je me ferais faire une bien belle villa au bord de la mer!
Ce sera pour ma prochaine vie;o)
Merci pour le partage de ces belles photos. Et bonne lecture.

***
Bonne journée, François****