jeudi 18 octobre 2012

Mise en abyme

Photographier un photographe relève de la mise en abyme. Quand en plus c’est un photographe photographiant, la mise en abyme est parfaite.

 Sur cette photo on voit le tableau de Victor Brauner Bel animal moderne accroché au mur du Musée Chagall de Nice et son image sur l’écran de l’appareil numérique. Si je ne suis pas particulièrement fier de la mise au point et de la netteté des différents plans, je suis assez satisfait d’avoir les profils des beaux animaux qui se font face même si l’œil du photographe est moins visible que celui de la bête peinte.
La mise en abyme est un procédé artistique – ou de réflexion intellectuelle – qui entraîne souvent une sensation de vertige et je m’interroge souvent sur ma pulsion à photographier les photographes. Ce n’est qu’après avoir pris cette photo que j’ai découvert le nom du tableau, j’en suis fort aise car je perçois Germán, le photographe, comme un bel animal. N’est-ce pas révélateur cette mise en abyme ?

7 commentaires:

norma c a dit…

Un espace de fractales, ça me plaît !
Très bonne journée !

manouche a dit…

Photo très réussie, tu dois aimer les poupées russes?

'Tsuki a dit…

Voilà une photo qui fait de l'oeil en effet.

Je fais le tour des blogs des auteurs participants au defifoto, parce que le thème de ce mois-ci c'est "porte-ouverte" ; j'ai pris pas mal de portes différentes, et à présent, j'ai un mal fou à choisir l'heureuse élue qui participera...

Veux-tu me donner un petit coup de main en agrémentant tes préférées d'un commentaire ?

http://lunedemaledaumon.blogspot.fr/search/label/Porte%20ouverte

D'avance merci,

Bon week-end !

Gine a dit…

J'aime aussi ces trois réunis, l'objet, son image, son voyeur...

Christineeeee a dit…

Parfois... ça sert de photographier des photographes en pleine action ! Pourquoi ? Réponse sur l'Ardoise !

Biseeeeeeeeeeees de Christineeeee

Oxygène a dit…

Bonjour François. C'est en venant voir ta photo de la semaine que je découvre, après le rempart, cette mise en abyme. j'aime beaucoup cette impression de cascades d'images. Un regard intéressant que ce soit celui du photographe qui photographie le photographe, ou celui du sujet photographié. On s'y perd, on s'y noie... C'est peut-être ça l'abyme...
Bon week-end à toi

Caro(line) a dit…

Une belle idée de mise en abyme!