dimanche 27 septembre 2015

Papa



Cette photo que je trouve très émouvante, ce sont les mains de mon père photographiées en février de cette année. Je n’ai pas souvent parlé de mon père sur ce blog et la seule photo de lui que j’ai publiée date de 2012, vous pouvez la voir en cliquant ici.
Le 3 septembre de cette année, mon frère, ma sœur et moi étions autour de notre père pour fêter ses 99 ans. C’est la dernière fois que je l’ai vu. Il est mort dans sa centième année dimanche 20 septembre. Il a été enterré vendredi 25 septembre au cimetière de Chatou.
Voici le texte que j’ai lu devant sa tombe :
« Je voudrais vous dire quelques mots au nom de ma sœur, mon frère, ma belle-sœur et mes neveux.
Nous tenons particulièrement à vous remercier de votre présence et des témoignages que vous nous avez apportés dans ces circonstances douloureuses.
Merci à tous ceux d’entre vous, fidèles et assidus, qui ont entouré notre père, d’abord chez lui et surtout depuis qu’il résidait en maison de retraite.
Aujourd’hui notre père rejoint notre mère décédée en 1997 ainsi que notre frère ainé disparu en 1951.
Notre père a été instituteur avec la volonté, et pour ses élèves et pour ses enfants, de veiller à leur bonne éducation.
Cet être exceptionnel avait une belle ouverture d’esprit et une grande culture qu’il savait partager.
Cet instituteur était également un jardinier et un vigneron généreux avec ses amis et ses voisins qu’il faisait profiter de ses récoltes.
Nous étions autour de lui au début du mois pour fêter son 99ème anniversaire.
Il est mort dans sa 100ème année sans souffrir, rapidement et surtout il est resté jusqu’à la fin conscient, lucide, avec toutes ses facultés intellectuelles, pratiquant lecture, écriture, se tenant au courant de l’actualité du monde.
Cette fin était inéluctable mais cela nous touche et c’est avec beaucoup de peine et de tristesse que je prononce ces mots d’adieux. »

7 commentaires:

Gilsoub a dit…

ce sont toujours des moments difficile dans une vie. Condoléance et pensées...

Dzovinar Melkonian a dit…

Nous savons que viendra le jour où nous perdrons ceux à qui nous devons la vie. C'est une perte que l'on sait irrémédiable, et douloureuse. Mais c'est une consolation de penser que cet être a eu un beau parcours, jusqu'au bout ; qu'il a été épargné de ces tristes fins dans la souffrance et la solitude. Garder le souvenir d'une fin douce et digne est un vrai réconfort. Je t'embrasse.

Mireille a dit…

C'est un bel hommage rendu à ton papa.
Il est dans l'ordre des choses que nos parents partent avant nous mais, cela n'adoucit pas la peine.
Il va rester dans ton cœur, c'est là que tu le retrouvera, chaque fois que tu pensera à lui.
Je t'embrasse François.

CathyRose a dit…

C'est un très bel hommage à ton papa François ...
Pour moi qui ai perdu le mien il y a 19 mois, je ne peux que te comprendre.
Vous étiez près de lui pour son dernier anniversaire, c'est l'image qu'il a dû emporter avec lui ...
Bon courage à toi et à ta famille ...
Cathy

ELFI a dit…

je découvre avec tristesse ce billet émouvant.. bon courage!

DEFILENCADRE a dit…

Toutes mes condoléances François. Un bel hommage que tu as rendu à ton père. Même âgé il est toujours difficile de voir disparaitre nos géniteurs. J'ai perdu le mien en juin l'an dernier à l'âge de 88 ans. Vous étiez présents et c'est sans doute l'essentiel pour lui. Bon courage
EVELYNE

Louise a dit…

Les photos des mains sont très émouvantes et ton texte un bel hommage. Vous avez eue beaucoup de chance car ton père avait une très belle personnalité et vous a accompagné longtemps.