mercredi 23 septembre 2015

La lecture aux Abattoirs




Pour le rendez-vous des Scènes de rue organisé par Rosa, je publie cette photo prise en septembre 2011 lors d’un séjour que j’ai effectué à Toulouse où j’ai visité les anciens abattoirs qui ont été reconvertis en musée d’art moderne et contemporain. Vous pouvez consulter le site des Abattoirs en cliquant ici. Parmi les œuvres de Fernand Léger (1881-1955) alors exposées figurait La lecture de 1924, belle grande fresque en mosaïque. Mais visiblement cette œuvre ne fait pas partie des collections permanentes des Abattoirs. Cette œuvre existe aussi sous forme peinte, on peut la voir au Centre Georges Pompidou à Paris et en cliquant .

Vous pouvez voir les photos des autres participants à ce rendez-vous des Scènes de rue en cliquant ici en fin de journée.
 

9 commentaires:

daniele botta a dit…

très belle mosaïque avec ces magnifiques forme plantureuses
belle journée
à bientôt

jacqueline a dit…

pour moi qui suis fan de mosaïque c'est toujours un plaisir d'en croiser sur les blogs, je crois d'ailleurs qu'il y a plusieurs interprétations mosaïque des œuvres de F Léger dans ce lieu.

Eva LAROUSSE a dit…

voilà je me suis inscrite
on ne se quitte plus
bisous

Amartia a dit…

La lecture à deux, c'est encore mieux !

Mireille a dit…

J'aime beaucoup Fernand Léger, il arrondi les femmes !-:)))
Gros bisous François.
Belle soirée

olgayou a dit…

Bonjour François, je te remercie de passer sur mon blog chaque mercredi et également de continuer les "scènes de rue" avec Rosa.
Je ne reçois plus tes newsletters ; aussi, j'ai voulu me ré-inscrire mais on me dit que je suis déjà inscrite... Que se passe t'il ?
Quoi qu'il en soit, je te souhaite une bonne journée !
Pascale/Olgayou

rosa a dit…

La lecture est une bonne façon de s'amuser et de se cultiver.
Merci de ta participation.
Bonne soirée
Bisous
rosa

lecracleur a dit…

C'est la meilleure façon aux anciens bâtiments de continuer à exister, accueillir des associations d'artistes telle la maison laurentine à châteauvillain

ELFI a dit…

quel contraste: léger et ses sujets lourds... .))))