vendredi 6 mars 2015

Roi de la musique



Cette année le thème du carnaval de Nice est la musique, c’est donc le Roi de la musique qui ouvre le cortège avec son chapeau orné de clés de sol. Il sort d’un coucourdon, instrument typiquement niçois.
Il est suivi par la Reine Symphonie, la lyre à la main.
Peu après arrive le Neolitic Boys Band et l’on voit quelques amis de Cro-Magnon faire des percussions sur le dos du diplodocus.
Sur ce char autour de la môme Piaf c’est toute la nostalgie du Paris d’autrefois qui éclate avec ses musiciens de rue, accordéons, orgues de barbarie et colonne Morris.
Sur ce char, je croyais qu’un certain Hollande nous jouait du pipeau à propos des taxes, des impôts et du chômage mais j’ai appris qu’en fait ce char illustre le Joueur de flûte de Hamelin, le résultat est quasiment le même : il réussit à entraîner les Français moyens avec béret et baguette de pain sous le bras vers ces taxes, impôts et chômage qui vont les laminer.
Le char de l’Eurovision nous rappelle que nous n’avons pas tous les mêmes goûts en matière musicale.
Ce char est une gondole vénitienne sur laquelle Pavarotti chante.
Je ne voulais pas terminer sans rendre hommage aux membres de la BAT Brigade d’Animation des Tribunes qui après avoir indiqué aux spectateurs leur place ont pendant deux heures chanté, dansé, fait des acrobaties dans les tribunes. Plus d’un et en particulier celui-ci mériteraient d’être dans ma rubrique Gueule d’amour.
Dix-huit chars, de nombreuses grosses têtes, des baudruches gigantesques, des orchestres, des majorettes ont défilé pendant deux heures sous un soleil radieux ce dimanche 22 février, d’autres jours à la place du Corso carnavalesque ont eu lieu des batailles de fleurs. 
Voici un magnifique lancer de mimosa pendant une bataille de fleurs, photo prise mercredi 25 février. 
Et vendredi 27 février j'ai assisté au premier carnaval gay de France Lou Queernaval où mon char préféré était celui dessiné par Patrick Moya. Bref pour tout savoir sur le carnaval cliquez ici.

3 commentaires:

Gine Proz a dit…

Ce n'est pas mon truc, ces grotesques! Même si je sais qu'ils participent du principe même du Carnaval... que je ne fête pas, d'ailleurs. Par contre, le lancer de mimosa est sublime!

chemindetables a dit…

magnifique ton reportage carnaval
tes photos sont splendides
on s'y croirait
bises
patricia

Mireille a dit…

Un beau reportage François mais, il y a rien à faire, je suis nostalgique comme beaucoup de niçois de notre carnaval ou le roi ressemblait à un bon père de famille et où la reine ne semblait pas sortir d'une salle de fitness.
Maintenant, les personnages sont anguleux et ont perdu de leurs jovialité carnavalesque.
Les "Mossa" et leur suite me manquent un peu.
Mais il faut vivre avec son temps.
Et la Bat avant c'était mon club de gym !--o)))
Gros bisous François