lundi 24 mars 2014

Du fond des tranchées



Ceci est sans doute son autoportrait sculpté par mon grand-oncle Claude dans une branche d’arbre dont il a fait une canne et sa tête en est le pommeau. Cette canne est un cadeau de naissance pour mon père dont l’oncle venait d’apprendre la venue au monde. La canne porte le nom et le prénom de mon père, la date de 1916 et la mention Bois Daverne, lieu que je n’ai pas réussi à localiser.
Mon grand-père Hippolyte, né en 1885, qui avait été conscrit en 1905 a eu une pleurésie pendant son service militaire puis il est devenu tuberculeux et a été réformé. Il a quitté Meursault, son village natal, où son frère ainé avait repris l’exploitation viticole et est venu à Paris trouver du travail. En 1915, il trouve un logement chez Pertinax Payot qui a une fille Eudoxie. Le père Payot chasse les deux jeunes gens de chez lui quand il apprend que sa fille est enceinte. C’est la famille de mon grand-père qui les recueille à Meursault où mon père va naître et être élevé jusqu’à ce que ses parents reviennent en région parisienne quand il aura une dizaine d’années.
Je dédie cette histoire à Manouche dont j’ai lu avec attention les conversations avec Cora. D’autres images de la première guerre mondiale en cliquant ici.

9 commentaires:

Gilsoub a dit…

Très belle histoire et très belle sculpture, des souvenirs à garder précieusement !

manouche a dit…

Je suis très touchée de ta dédicace que je n'ai lue qu'à la fin de l'histoire de ton grand-père que j'ai trouvée bien émouvante.
Merci pour l'ensemble.
Je t'embrasse.Manouche.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

BONSOIR elle est magnifique cette sculpture et tu as tes souvenirs
il faut les garder ils sont tellement précieux bonne soirée

Dzovinar Melkonian a dit…

Précieux souvenirs - à préserver ...

Oxygène a dit…

Une histoire émouvante et une sculpture vraiment très, très belle !

Moun B. a dit…

Toujours beaucoup d'émotion à lire ces "histoires de famille".
Merci et à bientôt

@nnie54 a dit…

C'est un beau souvenir pour toi !
@nnie

FRANKIE PAIN a dit…

merci françois

Dzovinar Melkonian a dit…

La patine du temps donne encore plus de prix à cette superbe canne !