mercredi 28 août 2013

Le port de Nice



Le comité régional de tourisme Riviera Côte d’Azur a eu la bonne idée de proposer un itinéraire Côte d’Azur des peintres sur les pas des grands maîtres en disposant des lutrins avec la reproduction des toiles à l’endroit où l’artiste avait posé son chevalet. Deux d’entre eux représentent le port de Nice, le premier a été peint vers 1860 par Hercule Trachel (1820-1872) sur le quai Lunel.
On voit qu’à cette date l’église du port n’existait pas encore. Quelques années plus tard, c’est Alexis Mossa (1844-1926) qui a planté son chevalet sur la colline du Château pour peindre aussi le port.

Ce qui saute aux yeux, c’est l’urbanisation féroce qui n’a épargné ni le Mont Boron ni le Cap de Nice. Ces deux tableaux sont visibles au Musée Masséna à Nice.

5 commentaires:

ELFI a dit…

un peintre ... un témoin...

iris a dit…

merci de ton passage cher François
des endroits idylliques pour
un peintre
c'est plus joli sur le tableau
que la réalité
c'est le problème de tous les jolis
villages de France et de Navarre
AVANT ::::::APRÉS
très bonne soirée
tendresse
edith (iris)

CathyRose a dit…

C'est une très bonne idée, mais en effet, quel changement, on a du mal à croire que c'est le même endroit !
Très belle journée !
Cathy

iris a dit…

ps: Je m'inscris à ta newsletter
en plus d'être déjà membres
bonne journée sous le soleil
tendresse
edith (iris)

retriever a dit…

C'est fou ce changement et urbanisation de ce cap, Bonne rentrée des classes ou autre à tous!