samedi 2 mars 2013

Lumières au Quai Branly



Je rentre d’un petit séjour à Paris où j’ai bravé le froid, la neige pour profiter de quelques évènements culturels (exposition, théâtre, danse). Le souvenir le plus fort restera incontestablement le spectacle Ce que j’appelle oubli chorégraphié par Angelin Preljocaj sur un texte bouleversant de Laurent Mauvignier vu au Théâtre de la Ville dimanche 24 février. Côté exposition, j’ai beaucoup aimé Cheveux chéris, frivolités et trophées au Musée du Quai Branly. Ma photo de la semaine a été prise dans les jardins du Musée et sous celui-ci. L’artiste plasticien Yann Kersalé a planté dans le jardin des bâtons lumineux qui projettent leurs lumières bleutées sous le ventre du bâtiment construit sur pilotis.
Vous trouverez les autres participants à cette chronique hebdomadaire sur le blog d’Amartia dans sa rubrique La photo de la semaine

11 commentaires:

norma c a dit…

Magnifiques, toutes ces petites bougies !
Très belle journée !

FRANKIE PAIN a dit…

ce sont les voyageurs qui nous font découvrir la vielle
tu me donnes envie d'y allée faire un tour
je t'embrasse.
merci cette photo est très inspirante

ELFI a dit…

beau! mais lumière froide!

Gine a dit…

J'ai vu les jardins de jour, et j'avais été enthousiasmée. Avec cette installation, c'est féerique!

Rosa Castellar a dit…

belles lumières.
bon week end
Rosa

Christineeeee a dit…

Le plafond noyé dans les ronds colorés a fort belle allure !

Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeee

Amartia a dit…

Une installation artistique qui fait beaucoup d'effets ! Merci de la partager avec nous.

manouche a dit…

Bon anniversaire, mais vrai je te croyais plus jeune!

Mireille a dit…

Le plafond me rappelle nos plafonds des boites de nuits 70's avec boules à facettes.
Par contre la piste de danse n'est pas pratique.
Bien vu, c'est un jardin extraordinaire.
Belle soirée

Marie - Ange a dit…

Une idée ... lumineuse et insolite !
Belle photo François.
Bises
Marie-Ange

Oxygène a dit…

Que de belles couleurs... C'est vraiment très beau ! Merci pour ce partage coloré François.