samedi 9 mars 2013

Blue : hommage au bleu d’Yves Klein



Bien que j’ai publié déjà une quinzaine d’articles autour de photos avec du bleu, la dernière remontant à la semaine dernière, je récidive aujourd’hui avec cet hommage au bleu inventé par l’artiste niçois Yves Klein (1928-1962). C’est Gunda Förster, née en 1987 à Berlin qui a disposé 118 tubes fluorescents dans des gaines de polycarbonate sous les ponts ferroviaires à Nice. Il a beaucoup plu à Nice ces jours-ci, profitant d’une accalmie hier, vendredi après-midi, je descendais le cours Malauséna en direction de la gare quand soudain un timide rayon de soleil a réussi à percer les nuages au moment où je m’engageais sous la voie de chemin de fer. Avec le sol humide se créait un sentiment de lévitation bleue.
Vous échappez de peu à une photo du débat sur l’histoire des cheminots de Provence-Alpes-Côte d’Azur lors de la dernière guerre mondiale qui a eu lieu vendredi 8 mars au Centre d’arts et de loisirs Bon Voyage en présence de trois anciens résistants Louis Fiori, Henriette Dubois et Max Barbancey autour du livre Les années de guerre 1939-1945 de Robert Mencherini.
Vous trouverez les autres participants à cette chronique hebdomadaire sur le blog d’Amartia dans sa rubrique La photo de la semaine.

14 commentaires:

norma c a dit…

Un bleu magique, mais si difficile à reproduire !
Très belle journée malgré la pluie (du moins à Marseille...)

ELFI a dit…

sous ces néons .. nous avons un visage cadavérique .. un lien avec le précédent billet :))

manouche a dit…

Ce bleu est étonnant, j'aime beaucoup les ombres des passants.

Gine a dit…

La lumière était étonnante, déjà, mais avec ce bleu, c'est presque magique!

Rosa Castellar a dit…

j'aime beaucoup ce couleur bleu.
magnifique participation pour la photo du samedi
bon week end
Rosa

Marie - Ange a dit…

Pour éclairer la grisaille sans doute ...
Bisous François
Marie-Ange

Non il ne disparaît pas, il change !
Ce qui n'était qu'un tout petit village où tout le monde se connaissait, devient une ville où chaque coin a été envahi par les immeubles, chaque coin de verdure aussi !
Le coeur du village est quasiment mort, tous les commerces sont à l'extérieur.
Alors parfois, j'enrage !!!
Mais bon c'est comme ça ...

Amartia a dit…

J'aime bien le reflet sur le trottoir.

Marie-Paule a dit…

Ce sont les reflets des passants sur le trottoir mouillé qui me plaisent tout particulièrement...
Bonne semaine

Mireille a dit…

C'est connu à Nice le ciel est toujours bleu.
La preuve même sous les ponts lorsqu'il pleut.

FRANKIE PAIN a dit…

bleu bleu le ciel de provence.

Enitram a dit…

Bien vu, bien pris !!! Ce bleu est réconfortant pour nous qui voyons de nouveau tout en blanc !!!!
Belle semaine !

Jeanne Fadosi a dit…

le brillant de la pluie mouillant le trottoir vaut aussi dans le décor ... belle photo

peintrefiguratif a dit…

j'aime ce bleu qui est vivant et a des nuances suivant ou on se place
bon dimanche

Galéa sous les galets a dit…

Je découvre votre blog via Enitram; j'ai une passion pour Yves Klein en particulier et le bleu en général ! Et vOus parlez bien de Nice en plus. Beau dimanche pluvieux