mercredi 17 février 2016

Cadenas d’amour



Pour le rendez-vous des Scènes de rue organisé par Rosa, je publie cette photo prise en avril 2015 à Paris sur la passerelle des Arts d’où j’ai pris la photo publiée avant-hier sous le titre Devinette pour illustrer la chanson Sous les ponts de Paris. Cette tradition des cadenas d’amour s’est instaurée dans plusieurs lieux célèbres de par le monde. A Paris c’est la passerelle des Arts qui en est la principale victime. Les amoureux mettent leurs initiales ou leurs prénoms ainsi que la date sur le cadenas qu’ils accrochent sur le grillage et jettent la clé dans la Seine. Personnellement je trouve triste de ne pas être assez sûr de soi et de l’autre pour être obligé de cadenasser l’amour. Et les clés qui tombent à l’eau rouillent, la Seine devient ferrugineuse. Et l’on passe ainsi d’une chanson (Sous les ponts de Paris) à une autre. L’eau ferrugineuse que Bourvil chantait.
Vous pouvez voir les photos des autres participants à ce rendez-vous des Scènes de rue en cliquant ici en fin de journée.

8 commentaires:

ELFI a dit…

au départ j'étais amusé par ces clefs...maintenant , je suis choqué par l'importance, la quantité .... et la bêtise humaine ...

Mireille a dit…

Je suis comme Elfi et je me demande si cadenasser son amour, c'est vraiment de l"amour.
Mais il me semble qu'ils ont été enlevés.
Bisous François.

evelyne b. a dit…

La mairie de Paris a commencé une désincarcération mais l'envahissement a gangréné d'autres ponts.
Je trouve le phénomène hideux et symboliquement idiot.
Sur le pont de l'Archevêché par exemple, plus un mince petit espace.
Bonne journée François.
Bises.
Evelyne

Rose63 a dit…

Cette particulaté des grandes villes pose problème de sécurité et j'avoue que ça défigure un peu
ce que j'avais vu en Russie c'était pas mal, des arbres aux branches conçues pour attacher ces voeux d'amours , j'avais bien aimé , il faudrait faire cela au lieu de mettre en péril des édifices comme les Pont de Paris
Cela dit, ta photo est une belle réussite
Bonne journée

rosa a dit…

Une dangereuse tradition pour le Seine, malgré tout j'aime beaucoup ce pont avec les cadenes d'amour.
Merci de ta jolie participation
Gros bisous
Rosa

manouche a dit…

L'eau ferrugineuse, oui- l'amour cadenassé , non !

Nicole Engelvin a dit…

C'est fini tout ça, François de Nice
Il y a des panneaux en plexiglasse, désormais, bien moins romantiques...
J'ai quelques photos aussi de ce Pont des Arts que j'aime tant !
Bisous de Lyon

anika de normandie a dit…

Je croyais qu'ils avaient été enlevés car c'était dangereux ????
C'st idiot mais les étrangers ont laissé une marque de leur passage à Paris.
Bon week end