mardi 24 juin 2014

L’amorse du bleu



En prolongement de l’article publié le 31/05/14, en voici un nouveau consacré à une des œuvres du 1% culturel lié aux travaux de construction du tramway.
C’est à l’arrêt de tramway Jean-Médecin, dans l’avenue du même nom entre la gare et la place Masséna que les câbles ornés de points et de tirets lumineux sont tendus entre les immeubles. Des points, des tirets mais bien sûr c’est du Morse ! Yann Kersalé, l’artiste plasticien qui a conçu cette œuvre L’amorse du bleu y énumère sous forme codée en morse les noms des différentes nuances de bleu.
Cette œuvre n’est visible que la nuit, elle fait partie de mon circuit Nice by night dont je fais profiter les Couch Surfers que je reçois. Le plus difficile avec les non-francophones étant de leur expliquer le titre de l’œuvre avec son jeu de mots entre morse et amorce. Pour voir la présentation de l’œuvre et la biographie de son auteur cliquez ici. Pour voir l’article que j’ai consacré à une autre œuvre parisienne de Yann Kersalé, cliquez .

4 commentaires:

FRANKIE PAIN a dit…

cher François le niçois
je ne t'ai pas oublié , j'ai même pensé à toi chaque fois que je voyais des banc public , pas encore eu le temps de derusher cela ne devrait pas tarder
gros bisous et tu dois vraiment un très bon couch surfeur
à samedi
Frankie

manouche a dit…

Lit-on un poème en promenant le nez en l'air ?

Pause Lecture a dit…

Très sympa ! Merci de ton passage sur mon blog pour la photo du samedi ! Bises

Dzovinar Melkonian a dit…

Quelle idée magnifique ! Pour une fois !
Je m'explique : on rencontre parfois dans les villes des "oeuvres" d'artistes contemporains dont on se demande : de quoi nous punit-on en nous infligeant de telles laideurs !