mercredi 2 janvier 2013

Chat



Cette photo est à la fois un souvenir de Turquie et une photo de ma série photographe photographié. Au risque de choquer dans les chaumières, je dois avouer que je suis souvent agacé par la réaction bêtifiante des êtres humains devant les photos de chat. Qu’on aime les chats est une chose, que l’on s’extasie devant la moindre photo de cet animal en est une autre.
En Turquie, j’ai été surpris par le nombre de chats et de chiens errants et par leur rapport aux hommes, je n’ai jamais eu l’occasion de voir de chats ou de chiens domestiques, en laisse, dans une niche ou un panier devant ou dans une maison. Tous ceux que j’ai vu étaient dans la rue, dans les champs, dans les ruines, en liberté mais absolument pas farouches et cherchant leur nourriture au contact des humains. J’ai vu aussi des cages pour piéger ces animaux afin de les castrer avant de les relâcher dans la nature.

5 commentaires:

norma c a dit…

Je suis de celles qui s'extasient devant tous les chats (et je l'assume !) alors tu comprendras que ton billet me fait un très grand plaisir !
Très belle journée à toi !

manouche a dit…

Dans mes anciens voyages en Turquie j'avais au contraire été étonnée du manque d''animaux domestiques, les ottomans seraient ils aussi en manque d'amour?

Christineeeee a dit…

En voici un qui doit avoir l'habitude de pauser : il ne bouge pas d'une moustache !

Biseeeeeeeeeees de Christineeeeee

almanachronique a dit…

Les chats sont magiques...
Il y a des villes , souvent portuaires ,où les chats vivent en liberté et protégés. La tradition veut qu'ils chassent les rats et évitent ainsi les épidémies apportées par les navires et tout particulièrement, la peste...
J'ai appris çà à Venise

Tambour Major a dit…

En argentine il y a également beaucoup de chats et de chiens "errants". Je n'en avais jamais vu autant. Et personne ne semble s'en plaindre. Il est égaleñent très fréquent de croiser des "dog-walkers" c'est à dire des gens qui promènent les chiens des autres. Dans mon quartier il y a même un parc aménagé avec des grilles pour permettre de lâcher les toutous et qu'ils se dégourdissent les pattes.