mercredi 23 janvier 2013

Au-delà de l’Observatoire


La maison d’édition niçoise Baie des Anges a organisé avec Nice Azur TV, un concours de nouvelles sur le thème Demeures ou Villas historiques du pays niçois. Huit nouvelles retenues par le jury ont été publiées. Ayant rencontré le 7 octobre au Festival du livre de Mouans-Sartoux puis le 13 octobre au Museaav à Nice quelques-uns des auteurs, je prends ce prétexte pour publier quelques photos de ces villas historiques du pays niçois.
 L’Observatoire de Nice est situé au sommet du Mont-Gros dans un parc forestier d’une trentaine d’hectares sur lequel sont construits une quinzaine de bâtiments historiques, la plupart réalisés par l’architecte de l’opéra de Paris Charles Garnier vers 1880.
Photo © Marc Heller - Observatoire de la Côte d’Azur
C’est là que Laurence Dionigi a situé l’action de sa nouvelle.
On assiste à la rencontre entre une jeune femme nommée Stella (sic !) et un petit garçon, Ulysse, qui, un jour, lui demande : « Madame Stella pourquoi êtes-vous toujours habillée de la même façon ? Et pourquoi portez-vous ce chapeau démodé même en plein été ? »
Ils se voient tantôt dans la coupole Bischoffsheim dont la grande lunette équatoriale mesure 18 mètres de long et possède une lentille de 76 cm de diamètre.
Parfois dans le wagon qui abrite l’Équatorial coudé.
Laurence Dionigi tout en menant son intrigue entre les deux personnages nous fait visiter le domaine de l’Observatoire et donne des précisions sur les bâtiments, les instruments, les recherches menées.


Pour connaître la réponse à la question posée par le petit garçon, il faut aller jusqu’au bout de la nouvelle
au-delà du rêve, au-delà du réel, au-delà de l’Observatoire

2 commentaires:

Mireille a dit…

J'ai passée mes années scolaires entre l'école Bischoffsheim et l'école de l'observatoire.
Belle journée

Laurence Dionigi a dit…

Cher François,

Merci pour vos sympathiques commentaires. L'Observatoire est un site magique.

Bien à vous.
Laurence D.