samedi 3 décembre 2016

Halte au massacre



Le loup a pratiquement disparu d’Europe occidentale. A Saint-Martin Vésubie, dans le Mercantour il y a un parc Alpha, les loups du Mercantour que vous pouvez découvrir en cliquant ici. Le loup est théoriquement aujourd’hui une espèce protégée mais dans les départements alpins des chasses sont autorisées, théoriquement pour protéger les troupeaux de moutons en transhumance en altitude. Les bergers-chasseurs ne se font pas prier. Des associations ont appelé à protester contre l’abattage du loup autorisé dans les Alpes-Maritimes. C’est cette manifestation que j’ai photographiée dimanche 27 novembre vers 15h30. Il y avait un peu plus de monde que sur ma photo mais pas tant que cela.
Vous pouvez voir la liste des autres participants à ce rendez-vous des 24 heures photo en cliquant ici.

16 commentaires:

Claudine Le Bagousse a dit…

Bonjour François
Un sujet qui fache que celui de la chasse aux loups , difficile de trouver un compromis
Bonne journée à toi

Soène a dit…

Moi, j'aime bien les gens bourrés de convictions, François !
Quand les loups égorgent les moutons et brebis, alors il faut bien prendre la bonne décision.
Une poignée de gens, en effet, y'en a qui ont du temps à perdre !!!
Gros bisous et bon weekend

daniele botta a dit…

Vaste débat, si on se place du côté des bergers les pancartes sont différentes, peut-on être objectifs?
Bonne journée, bises
Danièle

Rosa a dit…

C'est dommage cette chasse au pauvre loup,j'aimerais rejoindre cette manifestation.
Bon week-end François
Gros bisouss
Rosa

ABC a dit…

Le loup ici l'ours ailleurs, et les moutons au milieu !
Un problème qui ne se résous pas à coups de fusils, ni à coups de manifestations folkloriques !!!!!!!!!

Rose63 a dit…

Il faut savoir ce que l'on fait et le faire intelligemment
Il ne faut pas non plus tomber dans l'absurdité
Savoir maîtriser le loup ne veut pas dire l'exterminer car il y a aussi les éleveurs et leur bétail à protéger , je suis pour les parcs qui préservent l'animal sauvage car qui dit sauvage ne veut pas dire libre de les laisser en liberté sachant qu'ils représentent un danger pour l'homme également
Je te souhaite une bonne fin de semaine

Nadine de la Fayourude a dit…

Le loup a été introduit , il ne faut pas l'oublier , mais je pense que avant d'introduire un animal dans nos campagnes , il faudrait penser à si dans cet environnement il peut se nourrir car malheureusement beaucoup d'animaux ont pratiquement disparu et ils faut bien qu'ils se nourrissent , c'est un cercle vicieux , car je comprend très bien les bergers qui retrouvent leurs brebis égorgées leur mécontentement aussi ....
Je te souhaite une bonne fin de semaine François !

Marie-Paule a dit…

Comme si les montagnes n'étaient pas assez vastes pour accueillir quelques loups ou quelques ours!!! Que les moutons se plaignent, je pourrais le comprendre!!! Mais les bergers pourraient bien accepter d'être simplement remboursés sans en faire une affaire d'état!
Bon samedi François!
Bises

DEFILENCADRE a dit…

Pourtant du côté italien ils ont aussi les loups et les moutons et s'en accommodent fort bien apparemment.
Il faut que tout le monde y trouve son compte, les loups ont aussi le droit de vivre en liberté.
Bisous François bon WE

Frieda a dit…

Bonjour
Des manifestations parfois nécessaires pour défendre les animaux
qui peuvent être décimés par les chasseurs
Bon week-end
Frieda

manouche a dit…

C'est toujours le même dilemme avec les loups, avec les ours...

evelyne b. a dit…

J'ai toujours aimé les loups pour diverses raisons.
Un animal diabolisé par les bergers qui sont "montés" jusqu'à Paris il y a environ 2 ans. Pour exprimer leur mécontentement je n'ose même pas écrire ce qu'ils avaient apporté... mais tout le monde comprendra!
Belle soirée au Sud.
Evelyne

Par chez moi a dit…

Bonsoir François ! J'ai eu l'occasion de croiser un loup pendant une balade .Je n'ai même pas pris de photo .Pour moi ils ont leur place la montagne leurs appartient .Une manif ou tu aurais pu me trouver .
Bonne soirée

chemindetables a dit…

très vaste débat que celui du loup
leur liberté dans des endroits pleine montagne loin du pastoralisme c'est parfait mais le soucis c'est qu'ils bougent et finissent par revenir vers les troupeaux alors ???
bises
patricia

bricolimartine a dit…

belle photo d'actualité !mais pour les bergers ça ne doit pas étre drole de perdre des béres

Damienne Guérin a dit…

Un vaste débat difficile de prndre partie!
Bisous