samedi 20 juillet 2013

Christèle



J’ai photographié ces roses mercredi 17 juillet à l'entrée du crématorium de Nice où j’accompagnais une amie trop tôt disparue.
A la demande de Claudine une amie commune parisienne qui ne pouvait se joindre à nous, j’ai lu cette prière amérindienne pour les proches de Christèle.
Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher Je serais là,
Et si vous écoutez votre coeur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.
Vous trouverez les autres participants à cette chronique hebdomadaire sur le blog d’Amartia dans sa rubrique La photo de la semaine

19 commentaires:

sophie a dit…

de très beaux mots, pas facile à suivre bien sur quand on a perdu quelqu'un qu'on aimait mais je pense sincèrement que les mots peuvent nous aider à vivre ...

Madame Elisabeth a dit…

Bonjour,
De passage sur ton blog, je découvre ton texte qui résonne tellement en moi. J'ai perdu mon meilleur ami il y a deux ans bientôt. Je sais que dans les premiers temps, il était là à côté de moi, pour sécher mes larmes. Maintenant, il est parti dans la Lumière et je sais qu'il sera là pour m'accueillir quand le jour viendra.
Désolée pour le départ de ton amie.
Bon courage à toi
Bises
Elisabeth

Jeanne Fadosi a dit…

je ne connaissais que la fin de ce texte dont j'ignore l'origine. Amérindien tu dis ? la référence à Dieu m'intrigue alors.
J'aime cette idée du jardin des souvenirs au crématorium.
respect et belle fin de semaine

Oxygène a dit…

Bonjour François.
Que d'émotion dans ta page....
J'avais déjà eu l'occasion de lire ce texte magnifique et j'espère que ces mots si doux et si forts à la fois sauront t'aider ainsi que ceux qui aimaient cette jeune femme à trouver l'apaisement.
Bon courage

FRANKIE PAIN a dit…

tu as apporté beaucoup de sérénité au cœur de la peine de tous les amis
de cette dame et bon voyage à la dame votre amie
merci pour l'âme et son grand voyage

Marie - Ange a dit…

Tendre et émouvant hommage à ton amie disparue.
Je t'embrasse François
Marie-Ange

Rosa Castellar a dit…

unes belles fleurs et un émouvant texte pour ton ami disparue.
bon week end
bisous
Rosa

Christineeeee a dit…

Dis... pourquoi suis-je en train d'essuyer quelques larmes...alors qu'il ne faut pas pleurer ?...

Biseeeeeeeeeees de Christineeeee

iris a dit…

beaucoup de mal à finir de lire
ce texte
j'ai la gorge serrée
vu que je viens de perdre un frère
et un ami depuis cet hiver
le temps passe
mais le chagrin est toujours là
moins vif , mais toujours là
vous avez rendu un très bel hommage
tendresse
edith

Gine a dit…

Un hommage émouvant et un texte consolateur...
Triste semaine quand même.
Courage pour toi!

Mireille a dit…

Ce texte est fort beau et j'y penserai car j'accompagne lundi au crématorium un ami parti jeudi.
Il y a des semaines comme ça.

Josette a dit…

un très beau texte qui me rappelle un auteur et peintre anglais dont j'ai oublié le nom ...
j'admire toujours les amis qui savent si bien partager leurs émotions.

ELFI a dit…

très beau, tendre et émouvant.. courage!

Enitram a dit…

Émotion....

Amartia a dit…

Un texte qui a dû faire du bien à tous ceux qui ont comme toi accompagné cette amie. Il touche forcément chacun d'entre nous.

CathyRose a dit…

Avec l'espoir que ce beau texte vous aidera, toi et ceux qui l'aimaient, à trouver la paix ...
Cathy

Josette a dit…

La Mort

Je suis debout au bord de la plage
un voilier passe dans la brise du matin
et part vers l'océan
il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse de l'horizon.

Quelqu'un à mon côté dit : "il est parti"
parti vers où ? Parti de mon regard, c'est tout !

Son mât est toujours aussi haut
la coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue
est en moi, pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti",
il y en d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux
s'exclament avec joie : "le voilà "

C'est çà la mort !

William Blake

Claudine Le Bagousse a dit…

Une bien belle prière !!
Merci
Bonne soirée

Thalie a dit…

très beau texte, merci de me l'avoir indiqué