lundi 1 avril 2013

Chevaux



















Jean Cocteau disait préfèrer les chats aux chiens, parce qu'il n'y a pas de chats-policiers. La police municipale de Nice et la gendarmerie nationale à Paris ont mis une écurie à côté de leurs chenils. Ce n’est pas pour autant que je vais me mettre à aimer les ânes, ne fussent-ils pas bâtés.
Pendant mon enfance, j’ai mangé souvent de la viande de cheval, probablement car elle était moins onéreuse que la viande de bœuf. Aujourd’hui l’on voit de moins en moins de boucheries chevalines. Celle photographiée ci-dessus rue du Roi-de-Sicile dans le 4e arrondissement à Paris a fermé depuis belle lurette pour faire place aujourd’hui à une boutique de vêtements.
Mireille a bien voulu m'indiquer le nom du sculpteur de ce cheval à Saint-Jean-Cap-Ferrat : c'est Christian Maas.
Cette sculpture de la fontaine du soleil place Masséna à Nice est un bronze d’Alfred Janniot.
Pour voir d’autres photos vous pouvez aller sur Défifoto qui publie ce jour des photos de chevaux.

6 commentaires:

ELFI a dit…

les chaussettes qui se cabrent..!
:))))))

'Tsuki a dit…

La perspective est fun sur la dernière photo, on dirait que le cheval a peur du kiki du monsieur tout mouillé... :)

Mimireliton a dit…

Voilà à quoi est réduit le plus belle conquête de l'Homme...mettre des pv...pfffff!
Heureusement les statues le remettent en valeur (magnifique,ce trotteur!).
Et cette devanture,quelle belle idée de l'avoir conservée!
Merci...HHHiiiiiiiiii!

François Morey a dit…

Pour la mosaïque Achat de chevaux, voici des renseignements trouvés sur le site des Monuments historiques : La façade de cette boucherie, réalisée vers 1946 et signée H. Frezza, Paris, est en mosaïque à "carreau cassé" à dominante rouge ; un panneau représente un cheval sous la légende "Achat de chevaux".
Précisions : Façades sur rues, sur cour et sur ancien jardin ; toitures correspondantes ; escalier avec sa cage et sa rampe en fer forgé (cad. 04 : 02 AJ 174) : inscription par arrêté du 28 avril 1964
Adresse : 15 rue Vieille-du-Temple ; 56 rue du Roi-de-Sicile

manouche a dit…

Dans l première photo on dirait que le personnage très net du premier plan rêve la baie de anges toute de douceur ocre.

Mireille a dit…

Le sculpteur du cheval au galop est Christian Maas.
J'ai mis deux liens sur la photo de la semaine.