mardi 14 mars 2017

Métamorphose



Pour le rendez-vous des Scènes de rue repris par Covix, je publie cette photo prise en février 2017 à Nice. Je ne m’étais jamais rendu-compte comme l’homme peut devenir bestial. C’est en voyant dans une rue à Nice ces traces de pas : près du scooter ce sont nettement des empreintes de pieds humains et juste après le poteau sur la gauche de la photo, ce sont devenus des pattes d’ours ou d’un autre animal à grosses pattes. Attention à qui marche à vos côtés.
Vous pouvez voir les photos des autres participants à ce rendez-vous des Scènes de rue en cliquant ici en fin de journée.

7 commentaires:

ELFI a dit…

c'est la régression de l'humain... :)

missfujii a dit…

Elementaire mon cher Watson

manouche a dit…

Un montreur d'ours à Nice ???

daniele botta a dit…

super cette photo, sur les traces du loup!!!
très belle journée, bises
danièle

Bernard Cauvin a dit…

Bonjour, le retour à la bestialité des hommes, une belle métaphore sur ces traces.
Bonne journée
@mitié

Gine Proz a dit…

Excellent... et bien observé :-)

Mireille a dit…

Un mutant ??-:)))
Bises François