samedi 4 avril 2015

Cougourdons



Pour fêter le retour du printemps, les niçois organisent le festin des cougourdons dans l’oliveraie du jardin des arènes de Cimiez face au musée Matisse. Dimanche 29 mars on était invité à venir pique-niquer, voir des groupes folkloriques danser, des musiciens jouer, des auteurs dédicacer leurs livres. Tout est centré sur le local, le niçois, le nissart mais ce qui est paradoxal c’est d’avoir choisi ce cucurbitacée non comestible pour organiser un festin. Le cougourdon est l’invité d’honneur mais il n’est pas dans les assiettes. Il peut avoir des formes plus ou moins bizarres et surtout on peut le peindre, le sculpter. Dans les jours qui viennent je publierai d’autres photos, en attendant vous pouvez suivre ce lien avant d’aller voir les autres participants à cette chronique hebdomadaire sur le blog d’Amartia dans sa rubrique La photo dela semaine.

23 commentaires:

olgayou a dit…

en voila un drôle de truc que je ne connaissais pas... j'ai hâte de voir la suite de ton reportage...
Bon week-end !

Claudine Le Bagousse a dit…

Bonjour François
Je ne connaissais pas le nom de ce curcubitacé
Nos anciens légumes reviennent en force ..
Même s'il ne se mange pas , pouvoir en faire des objets de décorations c'est bien !
Bonne journée

Gine Proz a dit…

Drôles de calebasses! Une nature morte que j'aurais pu ramener de mes années burkinabé!

Amartia a dit…

J'aime ces coloquinte qu'on fait sécher. J'en ai une chez moi depuis plus de quatre ans et elle se rapetisse de plus en plus.

alezandro a dit…

Jolie tradition....

Damienne Guérin a dit…

En effet curieux ce cougourdon!
Bon week end pascal
bises

Mireille a dit…

Ça va faire long mais, je me lance :

Mounten damoun, su la coulina,
Es lou festin dei Cougourdoun.
Dejà flourisse l’aubepina,
L’aria n’es plèn de rigaudoun.
En arriban su la placetta
Croumperen toui un cougourdoun
Per lou coursage de Babetta,
Ai Cougourdoun,
O ben lou « fichu » de Rousetta,
Ai Cougourdoun.

Montons là-haut, sur la colline,
C’est le festin des Cougourdons.
Déjà fleurit l’aubépine,
L’air est plein de rigaudons.
En arrivant sur la placette
Nous achèterons tous un cougourdon
Pour le corsage de Babette,
Aux Cougourdons,
Ou bien pour le fichu de Rosette,
Aux Cougourdons.

Que bèu festin, lu Cougourdoun,
Doun renaisse la tradicioun.
En lu jardin, en lou bouissoun,
Es lou festin dei Cougourdoun.

Quel beau festin, les Cougourdons,
Où renaît la tradition.
Dans les jardins, dans les buissons,
C’est le festin des Cougourdons.


Dòu viei camin fin ai Arena,
Qu en tranvai e qu à pen,
Dòu pouòrt à la Madalena,
Toui vers Cimiès mounton li gen.
Lu amourous en li tounela
Coumparon lu siéu cougourdoun.
La partida es ben plu bella,
Ai Cougourdoun,
Coura siès m’una doumaisella,
Ai Cougourdoun.

Du vieux chemin jusqu’aux Arènes,
Qui en tramway et qui à pied,
Du port à la Madeleine,
Tous, vers Cimiez, montent les gens.
Les amoureux dans les tonnelles
Comparent leurs cougourdons.
La partie est bien plus belle,
Aux Cougourdons,
Quand tu es avec une demoiselle,
Aux Cougourdons.


Un bouon papa me la siéu vieia
S’en soun mountat dòu viei camin,
Per s’en anà fin à la gleia
Tout en cuhièn de daissemin.
Si rapellon la siéu jouinessa,
Aquèu bèu tem dei Cougourdoun
Coura Lisoun s’èra proumessa,
Ai Cougourdoun,
En lou soulèu que lu caressa,
Ai Cougourdoun.

Un bon papa avec sa vieille
S’en sont montés au vieux chemin,
Pour s’en aller à l’église
Tout en cueillant du jasmin.
Ils se rappellent leur jeunesse,
Ce beau temps des Cougourdons
Quand Lison s’était promise,
Aux Cougourdons,
Dans le soleil qui les caresse,
Aux Cougourdons.

Que de souvenirs.
Si c'est trop long tu coupes, François.
Belle journée et bises

evelyne b. a dit…

On se croirait chez Marcel Pagnol...
En effet j'ai toujours vu ce "légume" servant de décoration.
Etrange concept ce que tu nous comptes! Mais pourquoi pas?
Bon week-end pascal François;
evelyne

chrisou N a dit…

Drôles de légumes aux drôles de formes.
Merci pour le lien qui nous en dit plus.
Près de chez moi, en Alsace, il existe ce genre de fête avec des potirons, les stands sont toujours de toute beauté et rivalisent d'ingéniosité

chemindetables a dit…

je ne connaissais pas son nom mais j'avais déjà vu ce cucurbitacée
original qu'i soit mis à l'honneur ne pouvant pas être dégusté mais ses formes sont supers
bises
patricia

rosa a dit…

un sympa truc que je ne connassais pas, je vois que tu as une retraîte bien amusante.
Bon week end François et Joyeuses Pâques
gros bisous
rosa

Simplement ... a dit…

J'aime la simplicité et la rondeur des rustiques cougourdons !
Ils sont bien à leur place dans les jardins des maisons de campagne.
Gros bisous François et joyeuses fêtes de Pâques.
Marie-Ange

Nathanaëlle a dit…

J'adore les cucurbitacées, pas seulement pour leur gout (d'ailleurs celle-ci ne se mange pas lol) mais pour leur aspect si original et poétique. J'avais déjà vu des Crèches dans les Cougourdons, c'est plein de charme et très joli.
J'espère que le repas fut gourmand !
Belle et douce semaine François, heureuses Fêtes de Pâques

Les Idées Heureuses a dit…

On m'a offert quelques graines en m'invitant à les planter... le lundi de Pâques. Donc dans deux jours! Joyeuses Pâques
mamina de sclos

Marie-Paule a dit…

C'est le mâle de la coucourde? Ou c'est son nom en nissart? Quelle ignare je fais! Pourtant j'ai une cucurbitacée qui ressemble aux tiennes dans ma cuisine. Elle vient du Péloponnèse et représente une jeune femme en costume traditionnel de la région.
Je vais suivre ton lien pour en savort plus.
Joyeuses Pâques à toi!

CathyRose a dit…

C'est la première fois que j'entends parler de ça, merci François pour le découverte, ils prennent des formes rigolotes ces cougourdons !
Bon dimanche !
Cathy

Antiblues a dit…

Ton billet me rappelle hélas le bon temps du festival de jazz dans les jardins des Arènes...
Pas de doute, c'était mieux avant !

chat bleu a dit…

quelle jolie photo le ciel bleu est enfin revenu chez nous!!!

iris a dit…

connais pas le nom ni le " fruit"
pour faire de la musique
c'est pas mal
bon weekend de Pâques
bisous

An a dit…

Un format inhabituel!

Josette T a dit…

quelle forme improbable et incroyable !
bravo pour cette "exposition"

ELFI a dit…

au naturel..encore le plus beau!

enriqueta a dit…

C'est bizarre qu'ils sèchent sans pourrir.